Tout l'immobilier à Limoges et sa région
acheter un bien immobilier à Limoges
Acheter un bien

Achat immobilier : faut-il choisir le neuf ou l’ancien ?

Quand vous achetez un logement, vous avez le choix d’acquérir un bien neuf ou ancien. Certes, c’est une affaire de goût (vous jugez peut-être les logements modernes plus froids ou impersonnels que leurs « aînés »), mais cela dépend surtout de vos moyens ainsi que de vos délais. Voici donc un petit comparatif « neuf vs ancien » pour vous aider dans le cadre de votre projet visant à acheter un bien immobilier à Limoges.

Acheter un bien immobilier à Limoges dans le neuf, ce qu’il faut savoir

Comme nous l’avons dit, le choix va dépendre de vos besoins, de votre budget ainsi que de vos délais pour acheter. Voici l’explication détaillée sur l’achat d’un bien neuf.

Les aspects positifs de l’acquisition d’un bien neuf

Il y a beaucoup d’aspects positifs à acheter un bien immobilier à Limoges neuf :

  • Vous choisissez des aménagements et finitions personnalisés suivant vos envies et vos besoins.
  • La sécurité et le confort sont optimaux. Le logement est aux normes, l’isolation est neuve, l’immeuble est sécurisé.
  • L’immeuble est également neuf. Il n’y aura pas de réparations des parties communes pendant un moment. Vous économisez donc sur le montant des charges locatives.
  • Le logement est garanti par le constructeur (parfait état d’achèvement, biennale, décennale, etc.). Voilà de quoi vous tranquilliser l’esprit.
  • Vous payez moins de charges en général : factures d’électricité réduites, pas de travaux à faire, exonération sur la taxe foncière (totale ou partielle) pendant 2 ans dès l’achèvement des travaux.
  • Les frais de notaire sont réduits pour acheter un bien immobilier à Limoges neuf : 2 à 3 %, contre 6 à 8 % pour un logement ancien.
  • Vous pouvez profiter d’aides à l’achat prêt à taux zéro (PTZ) si vous êtes primo-accédant, ou de la loi Pinel (entre autres) pour un investissement locatif.

Les aspects négatifs

Il ne faut pas se leurrer, la perfection n’existe pas. Avec un achat en VEFA :

  • Vous achetez un bien qui n’est pas terminé. Comment savoir si tout ira bien à l’arrivée ? Le promoteur est-il fiable ? Les travaux seront-ils achevés ? Et si oui, pour un résultat conforme à ce que vous espérez ?
  • Acheter neuf réduit le champ des possibilités pour l’emplacement. Vous ne pouvez acheter que là où les constructions sont possibles. Plus le temps passe, plus la place est rare, et plus le prix au mètre carré grimpe.
  • Avec un achat en VEFA, les délais s’allongent entre la signature et l’emménagement (comptez 10 à 18 mois généralement), et le règlement des travaux s’effectue par paliers à mesure qu’ils progressent.
  • Enfin, le montant de la TVA à l’achat peut varier de 5,5 % à 20 % suivant votre situation.

acheter un bien immobilier à Limoges

Acheter un logement ancien à Limoges

Finalement, vous pensez qu’acheter un bien ancien vaut mieux. Grâce à cela, vous économiserez davantage et vous achèterez plus rapidement. C’est fort possible, mais lisez tout de même ce qui suit avant de tirer vos conclusions.

Les avantages d’acheter un bien immobilier à Limoges ancien

L’ancien, ça peut être bien par rapport à acheter un bien immobilier à Limoges neuf. Ceci parce que :

  • Vous avez beaucoup plus de choix en matière de logements et d’emplacements.
  • Entre la signature de l’avant-contrat et celle du contrat final, vous n’avez que 3 à 4 mois à attendre pour obtenir vos clés.
  • L’ancien coûte moins cher à l’achat, et la TVA ne s’applique pas.
  • Si des travaux majeurs sont à prévoir, vous pouvez bénéficier d’une décote.
  • Enfin, des aides existent pour vous aider à financer l’achat. Par exemple, l’éco-prêt à taux zéro (pour des biens anciens nécessitant des travaux coûtant au moins 25 % du prix d’achat), ou les prêts spécifiques aux améliorations de performance énergétique (crédit d’impôt pour la transition énergétique).

Les défauts de l’achat de bien ancien

Le logement n’est pas neuf. Acheter un bien immobilier à Limoges ancien signifie donc que vous aurez plus de dépenses à effectuer en dehors du prix d’achat :

  • Les frais de notaire vous coûtent plus cher qu’en achetant un bien neuf (6 à 8 % du prix d’achat au lieu de 2 ou 3 %).
  • Vous devez payer pour tout ce qu’il va falloir réparer ou changer dans le logement. Et il peut y avoir beaucoup de choses ! En dehors des réparations ou nouveaux équipements éventuels, vous pouvez aussi devoir refaire l’isolation thermique et phonique, ou changer les équipements électriques. C’est pourquoi vous devez vous assurer que le logement est en bon état et conforme à l’annonce. Le résultat du diagnostic de performance énergétique (affiché sur l’annonce immobilière) est un indice sur la qualité de l’isolation et de la consommation en énergie. Si la note est mauvaise (plus proche de « G » que de « A ») alors vous vous ruinerez en factures de chauffage sur le long terme.
  • Enfin, si vous comptez investir dans un appartement, pensez que vous allez être obligé de participer à l’entretien et à la réfection des parties communes (les couloirs, la façade, la toiture, etc.).

Alors, après avoir lu tout cela, savez-vous déjà si vous préférez acheter dans le neuf ou dans l’ancien ?

Article écrit par:

Jean-baptiste COSTE

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez