Tout l'immobilier à Limoges et sa région
diagnostics immobiliers à Limoges
Vendre un bien

Voici tous les diagnostics immobiliers à réaliser avant une vente de logement

Avant de mettre en marche votre processus de vente immobilière, vous devez faire réaliser tous les diagnostics techniques obligatoires. C’est la loi. Leur réalisation est à votre charge, et vous devez demander à des professionnels agréés de s’en occuper (certifiés par le Comité français d’accréditation). Ces documents sont à remettre à l’acheteur avant la signature de l’avant-contrat. Grâce à eux, votre acquéreur a une vision précise de l’état de votre bien et de ses équipements. S’il vous en manque un seul, il peut se retourner contre vous par la suite s’il constate un problème. Découvrez quels sont les diagnostics immobiliers à Limoges que vous devez réaliser pour vendre votre logement.

Le DPE, le premier de vos diagnostics immobiliers à Limoges

Ce diagnostic doit impérativement être réalisé en amont de votre processus de vente, car son résultat doit figurer sur votre annonce immobilière (cf. loi ALUR de 2014). Ce document donne des informations sur :

  • La consommation en énergie de votre logement ;
  • Le volume moyen de gaz à effet de serre qu’il émet.

Le DPE affiche une note allant de « A » à « G », de la meilleure à la moins bonne performance. Si votre notation se rapproche de « A », c’est d’autant plus prometteur pour votre vente.

Il doit faire partie de vos diagnostics immobiliers à Limoges à partir du moment où le logement va être occupé plus de 4 mois d’affilée dans l’année. Une fois réalisé, le DPE a une durée de validité de 10 ans.

L’ERNMT, ou l’état des risques naturels, miniers et technologiques

Votre dossier de diagnostics immobiliers à Limoges doit aussi comporter un ERNMT. Ce document précise quels sont les risques naturels, miniers et technologiques auxquels est exposé votre logement dans la zone géographique où il se situe. À Limoges, ces risques sont :

  • Risques naturels : inondation, séisme, mouvement de terrain, mouvements de terrains miniers, rupture de barrage, séisme ;
  • Risques miniers ou technologiques  (transport de marchandises dangereuses, etc.).

L’ERNMT indique également dans quel rayon se trouve le logement par rapport à la source de ces risques, quels travaux sont prévus à titre de prévention contre ces risques, ainsi que les sinistres antérieurs éventuels ayant été indemnisés. Ce document est valable 6 mois.

Le Crep, ou le constat de risque d’exposition au plomb

Le Crep consiste à faire vérifier l’état de vos revêtements à l’intérieur et à l’extérieur du logement. Il vous concerne uniquement si la construction de votre logement date d’avant le 1er janvier 1949. Autrement, vous n’avez aucune obligation d’ajouter ce constat à vos diagnostics immobiliers à Limoges.

Le constat de risque d’exposition au plomb est valable :

  • Moins d’un an si une présence suffisante de plomb est décelée (> 1mg/cm2) ;
  • Indéfiniment si c’est une très faible trace de plomb qui est détectée (< 1mg/cm2).

diagnostics immobiliers à Limoges

Le diagnostic état d’amiante

Comme pour le plomb, il faut déceler la concentration en amiante dans votre logement. Ce document doit rejoindre vos autres diagnostics techniques si, et seulement si, votre logement a été construit avant le 1er juillet de l’année 1997. La durée de validité de ce document est illimitée.

Note : si vous vendez un logement situé dans une copropriété, il faut aussi donner à l’acquéreur un double du dossier amiante relatif aux parties communes.

L’état de vos installations de distribution de gaz et d’électricité

Pour compléter le panel, vous devez faire réaliser un état des installations de gaz et d’électricité si vos installations ont plus de 15 ans. Ce document est important car, avec ces informations, l’acheteur s’enquiert du risque éventuel qu’il encourt en habitant dans le logement. Ce diagnostic est valable pour une durée de 3 ans.

Vous connaissez tous les diagnostics immobiliers à Limoges nécessaires. Et maintenant, savez-vous comment valoriser votre logement ?

Article écrit par:

Jean-baptiste COSTE

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez7