Tout l'immobilier à Limoges et sa région
fiscalité d'une location à Limoges
Louer un bien

Tout ce que vous devez savoir sur la fiscalité d’une location

Il peut s’avérer très profitable de louer votre logement plutôt que de le vendre. Vous touchez des loyers tandis que votre bien immobilier gagne en valeur au fil du temps. Mais en attendant de vendre, il faut savoir à quelle fiscalité seront soumis vos revenus fonciers. Pour vous aider, voici tout ce qu’il faut savoir au sujet de la fiscalité d’une location à Limoges.

Devez-vous déclarer des revenus fonciers ou BIC ?

Quand vous devez déclarer vos revenus, la fiscalité d’une location à Limoges réclame-t-elle que vous déclariez des revenus fonciers ou des revenus BIC ? Cela dépend de la location :

  • Si vous louez un logement meublé, vos revenus sont des revenus d’activité commerciale. Vous devez les déclarer sous le régime BIC (bénéfices industriels et commerciaux), imprimé 2042 C de votre déclaration d’impôts.
  • Mais si vous louez un logement vide, vos revenus sont des revenus fonciers, à indiquer dans le formulaire 2044. Cela ne change pas suivant l’usage, que le locataire s’en serve comme résidence principale ou non, ou même si le terrain est nu.

La fiscalité d’une location à Limoges change suivant que vous louez vide ou meublé.

Si vous louez un logement vide, quel est votre régime fiscal ?

Si vous louez un logement vide, votre régime fiscal dépend du montant de vos revenus :

  • Régime microfoncier si vos revenus locatifs font moins de 15 000 €/an hors charges. Vous avez le droit à une réduction d’impôts de 30 %.
  • Régime réel si vos revenus locatifs font plus de 15 000 €/an. Vous avez le droit de déduire de vos impôts vos charges + vos frais de gestion locative.

Note : même si vos revenus sont inférieurs à 15 000 €/an, vous pouvez sciemment choisir le régime réel, et ainsi déduire vos charges.

fiscalité d'une location à Limoges

Et si vous louez un bien meublé ?

Si vous louez un logement meublé :

  • Vous êtes soumis au régime micro-BIC si vos revenus locatifs bruts font moins de 33 900 €/an. Vous bénéficiez dans ce cas d’un abattement de 50 % sur les revenus déclarés.

  • Sinon, vous êtes soumis au régime réel si vos revenus locatifs font plus que 33 900 €/an. Vous avez le droit de déduire vos charges de vos impôts.

Note : là encore, même avec des revenus inférieurs à 33 900 €/an, vous pouvez volontairement choisir le régime réel et ainsi déduire vos charges locatives.

Suivant les cas, vous êtes également élevé au statut de LMNP ou LMP :

  • LMNP veut dire « loueur meublé non professionnel ». Ce statut concerne les locations meublées rapportant moins de 23 000 €/an de revenus. Vous en faites automatiquement partie si vous êtes sous le régime micro-BIC.
  • LMP veut dire « loueur meublé professionnel ». En faire partie vous permet de déduire le déficit foncier éventuel sur votre revenu global annuel, d’entrer au régime des plus-values professionnelles, et d’être exonéré d’ISF. Mais pour en être, il faut :
    • Gagner plus de 23 000 €/an ;
    • Que vos revenus constituent plus de la moitié de vos ressources fiscales ;
    • Être inscrit au Registre du commerce et des sociétés.

Quelles taxes prendre en compte pour la fiscalité d’une location à Limoges ?

Il ne faut pas l’oublier dans la fiscalité d’une location à Limoges. Le locataire doit payer la taxe d’habitation, et vous, vous êtes redevable de la taxe foncière.

Si vous louez meublé :

  • Vos revenus sont soumis aux prélèvements sociaux (CSG et CRDS), à un taux de 15,5 %.
  • Si vous remplissez certaines conditions (comme proposer des services de type hôtellerie), vous devez payer la TVA.
  • Enfin, que vous louiez à titre professionnel ou non, vous devez payer une taxe appelée CET (pour « contribution économique territoriale »). Elle se constitue de la CFE (cotisation foncière des entreprises) + la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises).

Vous n’ignorez plus rien de la fiscalité d’une location. Maintenant, pour vous poser les bonnes questions avant de louer, il est recommandé de lire cet article.

Article écrit par:

Jean-baptiste COSTE

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez10